Le Coronavirus présent dans l'Oise
Associations, collectivités, entreprises, comment agir

LE CORONAVIRUS
DOIT-IL INQUIÉTER
Le risque de contracter la maladie est extrêmement faible sauf si l'on fréquente une personne atteinte ou quelqu'un de retour d’une des régions à risque comme la Chine ou l'Italie. Cependant, il est compréhensible que la situation soit anxiogène. Il faut donc s'en remettre aux faits pour déterminer exactement les risques encourus afin de prendre des précautions raisonnables sachant que, jusqu’à présent, les cas graves concernaient plutôt les personnes âgées et les personnes déjà atteintes d’autres maladies. Les équipes SMTVO, les autorités nationales de santé publique peuvent fournir des informations exactes sur ce virus. Pour en savoir plus
PRISE EN CHARGE
DE LA SÉCURITÉ SOCIALE
Depuis le 2 février, le gouvernement français a ouvert le bénéfice des indemnités journalières (IJ) aux salariés et travailleurs indépendants faisant l’objet d’une mesure d’isolement ou de maintien à domicile après avoir été en contact avec une personne touchée par le coronavirus ou après avoir séjourné dans une zone concernée par l’épidémie. C'est le médecin de l'Agence régionale de santé (ARS) qui délivre l'arrêt de travail et le transmet à l'organisme d'Assurance maladie de l'assuré. Pour en savoir plus.
POURQUOI UNE QUATORZAINE
Les symptômes de la maladie peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après un contact avec une personne malade et se manifestent le plus souvent par de la fièvre ou une sensation de fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer. Si vous n’avez aucun symptôme après 14 jours, vous n’avez pas été contaminé par le coronavirus. Pour en savoir plus
 
LE TÉLÉTRAVAIL

Depuis l'entrée en vigueur de la loi sur le renforcement du dialogue social, il n’est plus nécessaire de modifier le contrat de travail pour permettre à un salarié de télétravailler. Pour en savoir plus