Votre Service de Santé au Travail

A l'écoute des entreprises de la Vallée de l'Oise et de leurs salariés


SMTVO, Service de santé au travail interentreprises, est une association régie par la loi 1901. Agréée par la DIRECCTE, elle est placée sous la responsabilité d'un Conseil d'Administration paritaire et d'une Commission de Contrôle composée de deux tiers de représentants de salariés et d'un tiers de représentants d'employeurs.

Le rôle de SMTVO est exclusivement préventif et vise à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail.

Plus de 51 000 Salariés Surveillés

Plus de 4 000 Adhérents

Ressources Humaines


MEDICAL

  • 14 Médecins du Travail
  • 9 Infirmières en Santé Travail
  • 1 Assistante sociale (prestataire extérieur)

SUPPORT

  • 1 Directrice
  • 1 Responsable administratif et financier
  • 1 Responsable informatique
  • 1 Chargée de communication et administration – coordinatrice qualité
  • 1 Aide comptable clients
  • 1 Alternant en comptabilité
  • 1 Alternante en ressources humaines
  • 13 Assistants médicaux
  • 3 Agents d’accueil

PREVENTION

  • 6 Intervenant(e)s en prévention des risques professionnels
  • 2 Ergonomes - psychologues du travail
  • 4 Assistantes techniques en Santé Travail
  • 1 Secrétaire en prévention

Nos Missions


Nos missions définies par la loi N° 2011-867 du 20 Juillet 2011

  • Conduire des actions de santé au travail dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel.

  • Conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants (...) afin d'éviter ou de diminuer les risques professionnels, d'améliorer les conditions de travail, de prévenir la consommation d'alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir le harcèlement sexuel et moral, de prévenir ou réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle, de contribuer au maintien dans l'emploi.

  • Assurer la surveillance de l'état de santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur sécurité, leur santé au travail, celle de tiers, de la pénibilité au travail et de leur âge.

  • Participer au suivi et contribuer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.

Ces missions sont assurées par une équipe pluridisciplinaire animée et coordonnée par le médecin du travail dans le respect des orientations de la politique nationale en matière de protection et de promotion de la santé et de la sécurité au travail, de l’amélioration des conditions de travail, ainsi que de son volet régional, et en fonction des réalités locales, dans le cadre d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens conclu entre le service, d’une part, l’autorité administrative et les organismes de sécurité sociale compétents, d’autre part, après avis des organisations d’employeurs, des organisations syndicales de salariés représentatives au niveau national et des agences régionales de santé.
Dans cette continuité, en août 2016, l’article 102 de la loi n° 2016-1088 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels et le décret 2016-1908 relatif à « la modernisation de la médecine du travail » précisent le suivi individuel de l’état de santé du travailleur en :
  • prévoyant les modalités du suivi individuel de l’état de santé du travailleur et notamment les modalités selon lesquelles s’exercent les visites initiales et leur renouvellement périodique en fonction du type de poste, des risques professionnels auxquels celui-ci expose les travailleurs, de l’âge et de l’état de santé du travailleur
  • précisant les modalités de suivi adaptées applicables pour les travailleurs titulaires d’un contrat à durée déterminée ou temporaires
  • actualisant les dispositions du code du travail relatives au suivi de l’état de santé des travailleurs exposés à des risques particuliers ou relevant de régimes particuliers ainsi qu’aux missions et au fonctionnement des services de santé au travail pour les adapter à ces nouvelles modalités.

La Gouvernance


Agréée par la DIRECCTE, SMTVO est placée sous la responsabilité d’un Conseil d’Administration paritaire et d’une Commission de Contrôle composée de deux tiers de représentants de salariés et d’un tiers de représentants d’employeurs.

Le Conseil d’Administration est présidé par Luc Baijot.

Isabelle Desmarais a quant à elle pris la direction de SMTVO en avril 2018.

Le secteur géographique de compétences est fixé par la DIRECCTE.
Secteur géographique SMTVO